Premiers bords en Bretagne sud

Trop heureux ! A tel point qu’on se surprend parfois à douter que ce n’est pas juste un rêve, mais bien la réalité…

Côté navigation, Willem se comporte encore mieux que ce que j’espérais. Même s’il ne peut bien entendu pas concurrencer les performances des voiliers modernes bien menés, il est loin d’être ridicule et a un excellent comportement a la mer. Dès les premiers miles, on se sent vraiment en sécurité dans son cockpit central, et même s’il ne faut jamais faire le malin avec la mer, on se dit tout de même qu’on a une belle marge de manœuvre avant de se trouver en difficulté.

Côté vie à bord, que ce soit en mer ou au mouillage on se sent comme à la maison. Les espaces intérieurs sont chaleureux et très bien proportionnés, la circulation facile même à la gite et la cuisine fonctionnelle quelle que soit l’amure. Quoi demander de plus ?

Ces quelques semaines de prise en main à voguer entre les iles de Bretagnes sud auront donc été géniales. Pas mal de chance, car il en faut toujours au moins un peu, comme la fois ou notre annexe s’est décrochée pendant la nuit et est revenue deux jours plus tard, en remorque d’un voilier qui est venu mouiller par hasard a moins de 200 mètres de nous… juste incroyable ! Quelques nuits blanches, comme quand la houle à commencer à rentrer au milieu de la nuit alors que j’avais fait le malin à mouiller très près des roches. Et des paysages toujours magnifiques… Sinon on a mis les pieds dans l’eau mais…pas plus pour l’instant !

 

Mise à l’eau de Willem à Piriac

Après quelques petits travaux au chantier Piriac Diffusion Marine où se trouvait Willem depuis 3 ans, ça y est, le grand jour est arrivé : en route vers le port!

Le convoyage fût très impressionnant à travers les ruelles de Piriac, au lever du jour pour éviter la circulation. Le sentiment qu’un bateau n’a rien à faire à terre est exacerbé dans ces moments-là.

Une fois dans les sangles, Willem est au-dessus de la limite de charge de la grue: 13T200. Elle arrive tout juste à le maintenir, mais est incapable de le lever: le chariot hydraulique le décolle du sol et c’est parti!

Enfin Willem touche l’eau. Plus que quelques jours à attendre avant d’aller tirer les premiers bords, la météo étant pour l’instant un peu trop capricieuse…

Mise à l'eau de Willem au port de Piriac: paré pour de nouvelles aventures!

Mise à l’eau de Willem au port de Piriac: paré pour de nouvelles aventures!

Yemanja deviens Willem

Le hasard

Salut Nico ! Je viens un peu aux nouvelles depuis le temps… Quand c’est qu’on se croise pour trinquer une canette ou deux ?

Bien le bonjour Tof ! Et bien quand tu veux et avec grand plaisir ! Je peux facilement me rendre dispo en ce moment… T’es vers où ?

Je suis à Rennes pour l’instant, je dois déménager pour Paris d’ici quelques semaines… Et toi toujours vers Port-Blanc ? Tu continues à proposer des sorties en mer sur ton petit vieux gréement ?

Effectivement toujours vers Port-Blanc, mais je viens de décider d’arrêter cette activité. Ça fait 10 ans maintenant et même si j’y ai toujours pris plaisir, j’ai vraiment envie d’aller tirer quelques bords un peu plus loin… Et j’ai un autre projet en tête… Je t’en dirai plus autour d’une bolée… Donc mon vieux gréement est à vendre et je cherche un bateau mieux adapté aux croisières hauturières, un peu plus de 10 mètres en acier dans l’idéal…

J’en ai justement un à vendre assez vite, peut-être qu’il peut t’intéresser… Plutôt 12 mètres que 10, mais c’est vraiment un bon bateau…

Je pense que 12 mètres sera un peu trop au-dessus de mon budget, surtout que j’aimerais un bateau presque prêt à partir, mais ça peut être sympa de se retrouver dessus le week-end prochain ?

Carrément ! Faut que j’y passe de toutes façons. Il est à Piriac, près de la Baule.

Et bien on dit comme ça, à ce week-end !

 

La rencontre

Effectivement c’est un superbe bateau… Y’aurait même moyen d’envisager bosser avec en louant la cabine tribord… Et j’aime beaucoup le cockpit central et le carré arrière…

J’en avais visité beaucoup avant de craquer sur celui-là. J’ai prospecté pendant presque deux ans avant de le trouver… Je n’imaginais pas devoir m’en séparer si vite, mais la vie en décide autrement…

T’en demandes combien ?

Je l’avais mis a 65000€, mais comme les choses se pressent un peu pour moi je viens de le baisser a 50000€…

De ceux que j’ai visité récemment, il les vaux largement. Dommage que ce soit complètement hors budget pour moi…

On va boire des bières ?

WillemYemanja

Peut-être

Salut Nico ! J’ai un peu réfléchi et calculé depuis l’autre jour… Si je te propose mon bateau a 42000€, tu dis quoi ?

Qu’il faut juste que je trouve les sous qu’il me manque ! Mais t’es sûr de toi ? Tu viens déjà de baisser le prix, il faut peut-être que tu sois un peu patient…

Je suis certain de vouloir qu’il navigue et je te fais confiance pour ça…

Sympa. Je vois si je peux gérer quelque chose et je te rappelle…

 

Quelques jours plus tard, en grande partie grâce à mes parents, j’étais propriétaire d’un bateau que je n’avais vu que quelques heures, que j’avais visité mais que j’étais très loin d’avoir inspecté. Je savais juste qu’il m’inspirait une réelle confiance malgré ses quelques coulures de rouille et que je me suis tout de suite senti bien à bord…